Accueil > Nos Fiches Techniques > Le référencement naturel

Le référencement naturel

Vous souhaitez apparaitre en bonne place sur un moteur de recherche bien connu...

 Comment les moteurs de recherche sont-ils utilisés ?

Différents moteurs de recherche existent sur Internet, qui possèdent leurs propres algorithmes. Au départ d’un même mot clé, vous obtiendrez des résultats variables d’un moteur à l’autre.

Parmi les moteurs de recherche actuels, Google occupe une place prépondérante. Dans certains pays, comme chez nous, il monopolise près de 80% des requêtes. Live et Yahoo arrivent ensuite. C’est pourquoi, il est conseillé de vérifier votre positionnement en priorité sur ces outils.

Lorsqu’un internaute effectue une recherche sur un mot clé, ou une séquence de mots clés, il obtient souvent, en retour, des milliers de résultats. Or, les statistiques d’utilisation démontrent qu’en moyenne, seuls les tout premiers résultats sont consultés.

Ce n’est que dans 20% des cas que les utilisateurs décident d’explorer la seconde page de résultats (par défaut, une page contient dix résultats).

Selon une autre étude, réalisée par des chercheurs américains appartenant aux universités de Stanford et Cornell, 42% des utilisateurs choisissent de cliquer sur le tout premier résultat de la liste fournie par un moteur de recherche. Dès la seconde position, le taux de clic chute brutalement : 16%, 10% et 5% respectivement pour les deuxième, troisième et quatrième positions.

Pour prétendre atteindre une réelle visibilité, il est donc primordial de se situer en très bonne place dans les moteurs de recherche.

 Comment améliorer votre présence dans les moteurs ?

Les algorithmes des moteurs de recherche sont complexes, évoluent constamment et ne sont jamais publiquement dévoilés. Cependant, par une approche empirique, nous parvenons à cerner relativement bien leur comportement.

Voici les principaux paramètres :
 

  • L’URL de la page : Votre nom de domaine devrait préférablement contenir un nom propre ou commun susceptible d’être recherché par les internautes. Mais l’URL ne se limite pas à votre nom de domaine : les noms des fichiers et des répertoires ont également toute leur importance.
  • Les balises <TITLE> : Le contenu de la balise <TITLE> d’une page web s’affiche sur une seule ligne en haut du navigateur, indépendamment du titre prévu dans le corps de la page. Les mots clés contenus dans cette balise influencent le positionnement, notamment sur Google. 
  • Les balises <META> : Ces informations, cachées dans le code source des pages web, sont destinées à aider les moteurs de recherche à vous référencer. Prépondérantes il y a quelques années, elles ont fortement perdu de leur influence. Google, en particulier, ne tient presque plus compte des balises <META> lorsqu’il évalue l’intérêt d’un site web.
  • Le contenu lui-même (tout le texte HTML) est également pris en compte par les moteurs de recherche. Avec une priorité pour les titres (balises H1, H2,...), les premiers mots de la page, ainsi que les hyperliens. Les titres explicites seront avantagés. La répétition de certains mots clés, sans exagération, facilitera votre référencement sur ces mêmes mots clés. Google apprécie également que votre contenu texte soit cohérent par rapport aux autres éléments de la page (URL, TITLE, META,...).
  • Les sites régulièrement actualisés obtiennent un meilleur référencement. Un positionnement dans les moteurs de recherche n’est jamais acquis. Laissez un site web à l’abandon et vous le verrez régresser progressivement vers les profondeurs du classement. Habituez donc Google à ce que votre site bouge, sous peine de vous faire oublier.
  • La popularité a une énorme influence sur votre référencement. Votre popularité se définit comme le nombre de liens que d’autres sites web ont décidé d’établir vers vous. Google, en particulier, considérera votre site comme d’autant plus pertinent que d’autres y font référence.
  • L’ancienneté apparaît comme un atout. Il semble que Google privilégie les sites web qui sont "dans la place" depuis plusieurs années, surtout lorsque ces derniers continuent d’actualiser leurs contenus. Un nouveau site web devra prendre son mal en patience et attendre, parfois plusieurs mois, avant d’acquérir un début de visibilité.
  • Le choix des formats influence également le référencement. Google est capable d’indexer votre contenu texte HTML, éventuellement des fichiers PDF, Word ou Powerpoint, mais se heurte à davantage de difficultés lorsqu’il s’agit d’indexer d’autres formats : animations Flash, séquences vidéos, pages générées dynamiquement,... De manière générale, le respect des standards est payant. Google apprécie un code propre.

 Faut-il recourir à des professionnels du référencement ?

le référencement est une science complexe, en mouvement et qui repose en grande partie sur les connaissances empiriques que nous nous forgeons concernant le fonctionnement des moteurs de recherche. Il est donc appréciable que des experts s’y collent et en fassent un métier à part entière.

Cependant, vous pouvez atteindre une visibilité plus qu’acceptable dans les moteurs de recherche sans pour autant investir dans des campagnes coûteuses.

Le meilleur conseil que l’on puisse donner reste donc le suivant :

  1. Ecrire naturellement
    L’usage abusif de mots clés peut vous discréditer.
  2. Ecrire simplement
    Sans jargon. En utilisant des mots susceptibles d’être recherchés.
  3. Ecrire souvent
    Si possible, une fois par mois minimum.

 Conclusions :

Un référencement naturel, basé sur votre contenu réel, nous semble une stratégie beaucoup plus solide à long terme, adaptée à des petits budgets.

les sociétés spécialisées en référencement pourront vous guider à travers les solutions payantes : achat de mots clés, espaces publicitaires, liens sponsorisés,... Cette visibilité payante peut venir compléter votre stratégie de référencement naturel ou la court-circuiter lorsque c’est nécessaire.